Destinations

La Route maritime de la soie et ses pays anciens (partie 1)


publié le 22 février 2021, lundi


 

En parlant de la Route de la soie, nous pensons tous au désert aride, aux chameaux porteurs, aux oasis errantes et au parfum d’épices échangés. Ce réseau de routes commerciales a été établi durant la dynastie Han (206 av. J-C. – 220 apr. J.-C.) de la Chine et reliait la ville de Xi’an d’aujourd’hui aux villes médiévales de l’occident, de la Turquie et de l’Empire byzantin. De nos jours, le parcours de la Route de la soie est devenu un voyage très adoré par les grands aventuriers et aventurières comme vous.




Savez-vous que sur la mer, un réseau d’échange établi entre 1000 et 600 avant l’ère commune, aussi populaire relie les villes et les provinces maritimes que nous connaissons très bien aujourd’hui, tels que Guangzhou, Quanzhou (province de Hokkien), Malacca (Malaisie), Hanoi (Vietnam), et des villes portuaires de l’Empire Romain-Égytian, Siam (Thaïlande), Ceylan (Sri Lanka) et Sindhu (Inde). Sans trop remarquer, vous avez peut-être déjà parcouru l’une des plus anciennes routes commerciales, venez-valider votre exploration! Avec cette édition d’infolettre, Voyages Circuit Oriental vous présente 3 pays se trouvant sur la Route maritime de la soie.


 

Vietnam et l’ancien Royaume de Champa


 

Entre 192 et 1832, le Royaume de Champa est situé dans la zone centrale du Vietnam moderne. Cette culture a été fortement influencée par ses voisins : la Chine et l’Inde. Dans l’ancien temps, il occupait les artères maritimes menant les bateaux de la Chine vers l’Empire Pala (Inde du nord-est), à Srivijaya (sud du Sumatra en Indonésie), et vers le Califat abbasside. Les ports de Champa ont tous été un point de transit important sur la Route maritime de la soie.
 

De nos jours, les voyageurs peuvent admirer la splendeur de l’ancien royaume au Sanctuaire de My Son, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, situé à 35km de Hoi An. Le site se trouve dans une vallée entourée de chaînes de montagnes et couverte de plantations verdoyantes, une vraie cité d’émeraude. À Danang, vous pourrez observer de près les magnifiques pièces de l’époque au Musée de Cham, fondé par l’École française d’Extrême-Orient en 1915. On y retrouve des statues du bodhisattva, des autels qui témoignent l’art sculptural cham et des bas-reliefs qui illustrent l’histoire d’amour entre Rama et Sita.



 

Malaisie et le détroit de Malacca

 

 

Un long couloir maritime d’environ 850 km, situé entre la péninsule Malaisie et l’île de Sumatra de l’Indonésie, le détroit de Malacca détient une importance stratégique de l’ancien temps jusqu’au présent. C’est l’une des plus importantes voies maritimes au monde, car il constitue une voie de passage cruciale pour les navires entre l’océan Indien et l’océan Pacifique, donc le détroit de Malacca relie les 4 pays les plus peuplés : la Chine, le Japon, l’Inde et l’Indonésie. Durant le 15e siècle, l’Empereur de la dynastie Ming (Chine) envoya l’expéditeur Zheng He en Malaisie pour but d’établir un réseau d’échange avec Malacca, ce qui a été un succès. Les entrepôts situés sur le bord du détroit étaient des véritables super centres d’échange, où les marchandises de la Chine, de l’Inde et du Moyen-Orient sont débarquées, vendues, échangés et puis réexpédiées vers leur destination finale.
 

Rendu au 16e siècle, l’Empire portugais prit contrôle de Malacca et le centre d’échange a migré au Johor et à l’Aceh, en Indonésie.
 

Avec nos circuits, les voyageurs visitent le Musée de Baba Nyonya, un groupe ethnique des descendants chinois qui se sont installés en Malaisie durant l’époque des échanges maritimes et admirent le spectacle son et lumière qui racontent l’histoire de Malacca et de sa culture remplie de diversité et d’inclusivité. Deux nuits dans cette ville permettent aussi une mini-croisière by-night sur la Rivière de Malacca qui se jette dans le détroit de Malacca vers la fin.
 


 

Sri Lanka et l’ancien Ceylan



 

Durant le 15e siècle, Sri Lanka était un centre de distribution commerciale et aussi un point de transit pour les voyages océaniques. Selon les anciens textes chinois, c’est un pays avec vaste territoire, peu peuplé, avec des montagnes de pierres précieuses, telles que des rubis rouges, des saphirs blues et jaunes, des chrysobéryls, et des spinelles, etc. Au bord de la mer et sur le banc de sable blanc, se trouvent des mollusques qui donnent des perlent brillantes apportées par la marée. La ville de Colombo et de Beruwala un peu au sud, étaient connues pour leurs ports d’échange et l’exportation des pierres précieuses.
 

Aujourd’hui, les voyageurs peuvent visiter ses villages de pêche, ses plantations de thé, ses montagnes dressantes, les ruines de son ancienne capitale et aussi en profiter d’un séjour balnéaire au bord des ses plus belles plages. On trouve des hôtels qui longent la mer de Tangalle jusqu’au Mont Lavinia. Avec l’eau tiède de l’océan Indien, c’est le rendez-vous des amateurs de baignade. Vous tomberez amoureux de ce paradis de toute beauté dès que vous mettrez le pied dans l’océan d’un bleu aussi profond que l’abysse.



 

Bref, nous n’avons pas encore terminé la route! Souscrivez-vous à nos infolettres pour la deuxième partie!





Cliquer pour lire plus d"articles