Destinations

Sports nationaux chez les destinations Circuit Oriental



publié le 11 juin 2021, vendredi

 

Le mois de juin a été exceptionnellement formidable. Non seulement nous pouvons manger à nos restos préférés, aussi nous célébrons pour les victoires des Canadiens de Montréal, qui sont l’espoir du Canada pour remporter la coupe. Le sport est un excellent fil conducteur qui unit les gens et aide à développer un sentiment d’unité et de nationalisme. Avec cette infolettre, nous vous invitons à faire connaissance des sports nationaux importants chez nos destinations de l’Asie.


 

Sumo, Japon




Le sport national du Japon est sans doute le sumo, qui est une forme de lutte japonais et qui se caractérise par la silhouette spéciale des compétiteurs et les nombreux rituels qui l’entourent.

Tout d’abord, les règles sont très simples : il ne faut pas sortir du cercle et il ne faut pas toucher le sol avec une autre partie du corps autre que les plantes des pieds. Selon les textes historiques, les luttes de sumo sont apparues il y a plus de 1500 ans, sous forme de rituels shintos et comme étant une performance dédiée aux divinités.
 

Réservé aux hommes seulement, les lutteurs sont appelés en japonais rikishi, qui veut dire homme fort. Pour la lutte, les combattants ne portent qu’une bande de tissu autour de la taille et c’est cette bande qui sert de la prise autorisée pendant la compétition. Les cheveux longs sont coiffés avec de l’huile et maintenus par un chignon et les lutteurs doivent garder la longueur des cheveux jusqu’à la retraite.
 

La plateforme sur laquelle est tenu le sumo s’appelle un dohyo, qui est fait d’argile. Le cercle mesure 4.55 mètre de diamètre, marqué par des ballots de pailles. Le rituel est de frapper le sol fortement avec les pieds pour chasser les esprits avant de se lancer au combat.
 

Chaque année, il y a six tournois principaux dans les différentes régions du Japon. Les visiteurs sont particulièrement attirés par ce sport noble fortement nippon.




Tir à l’arc, Bhoutan


 

En 1971, Bhoutan est devenu un membre des Nations Unies et c’est aussi durant cette même année que le tir à l’arc a été déclaré sport national. Les gens le pratiquent pendant les jours fériés religieux et lors des fêtes locales. Selon un proverbe bhoutanais, la navigation à voile et le tir à l’arc sont tous des activités qui nécessitent de l’intelligence. Les Bhoutanais croient que c’est un sport qui renforce la concentration et qui contribue à la santé mentale.
 

La distance à la cible est d’environ 145 mètres et celle-ci relativement petite, souvent faite en bois et peinte de couleurs vives. Les flèches sont en bambous et munies d’une pointe de métal et des plumes. Les carquois sont faits de bois, avec un revêtement en peau d'animal et une sangle tissée. Les femmes sont invitées pour entourer l’arène et cela pour but de distraire l’équipe adversaire.


 

Sepak takraw, Malaisie




Le terme Sepak takraw signifie littéralement donner un coup de pied à la balle. En effet, il s’agit d’un sport d’équipe semblable au volley-ball, mais en renvoyant le ballon à l’autre côté du filet avec ses pieds, ses genoux, ses épaules ou sa tête. Les mains et les bras sont interdits. La balle est souvent faite en rotin tressé, qui est particulièrement beau à admirer.




 

Muay-thaï, Thaïlande




La boxe thaïlandaise, connue sous le nom de muay-thaï, est un art martial classé parmi les boxes pieds-poings. Le muay-thaï est une forme moderne qui a implémenté des techniques venant de la boxe traditionnelle thaïlandaise et aussi celles de la boxe khmère.

Plusieurs de ses styles sont inspirés du comportement des animaux sauvages qu’on retrouve dans la région. Par exemple la technique du muay-chaiya qui met l’emphase sur les coups de coude et de genou est inspirée du tigre. On peut aussi observer des techniques issues du buffle et du singe.

 


 

ESport, Chine




Incroyable pour nous, mais les jeux-vidéos est de nos jours, un sport électronique. Avec le rapide essor économique et technologique de la Chine, la digitalisation est au cœur des ambitions de la jeune génération chinoise. Actuellement, l’industrie de ESport est l’une des plus prometteuses en Chine.

 

Nous avons l’habitude de penser que les jeux vidéo sont conçus pour tout le monde, mais en effet plusieurs d’entre eux sont spécialement faits pour être joués de manière professionnelle, qui demande un niveau de concentration et de réflexe incroyablement haut.
 

Depuis 2003, la Chine est devenue le plus grand marché d’ESport au monde. Générant déjà 165 milliards de yuan (32 milliards CAD) de revenus cette année.


 

Profitez de l’été québécois, si beau et si chaud, pour pratiquer notre sport préféré, que ce soit en plein air ou à l’intérieur. Il est important de rester actif pour se préparer au voyage qui s’envient à grands pas. Contactez-nous dès aujourd’hui pour discuter sur votre prochaine destination.



Souscrivez-vous à nos infolettres pour en connaître les dernières nouvelles du monde de voyage!

 




Cliquer pour lire plus d"articles