Assurance voyage
    Annulation flexible
    COVID-19
    Conditions temporaires
    COVID-19
    Trousse de réservation

    Route de la soie, Grand tour de Xinjiang 19 jours (2022)

    Route de la soie, Grand tour de Xinjiang 19 jours (2022)
    Vues: 226 Code: CH-RSX19
    Visites:Beijing, Jiayuguan, Dunhuang, Turpan, Urumuqi, Ghulja (Yining), Lac Sayram, Tekesi, Hotan, Makit, Kashgar, Lac Karakuli
    Durée de voyage:19 Jours
    Date de départ : 2022: 4 sept.
    6 890$+ / p.p en occupation double
    1 290$+ Supplément occup. simple
    • Les prix sont en dollar canadien, sur la base de 10 personnes au minimum et 20 personnes au maximum, en vigueur du 1 août au 31 octobre 2021.
    • Départ de Québec disponible avec un frais supplémentaire et dépendamment de la disponibilité. Veuillez nous contacter pour l’information détaillée.
    • Un rabais de 140$ est effectué pour le paiement de forfait par chèque.
    Départ 2022Prix
    occup. double
    Supplément
    occup. simple
    4 sept.6 890 $1 290 $

    Voyages Circuit Oriental se réserve le droit de modifier l’horaire de l’itinéraire, la date de départ, de changer les hôtels de même catégorie ainsi que le transporteur de voyages sans préavis. 

     

     

    Jour 1 : Montréal - Beijing

    Envol pour Beijing. Repas et nuit à bord.

    Jour 2 : Arrivée à Beijing (S)

    Arrivée à l’aéroport de Beijing en après-midi. Rencontre avec le guide, transfert à l’hôtel pour s’installer

    Jour 3 : Beijing - Jiayuguan (PD/D/S)

    Envol pour Jiayuguan, une ville historique du corridor du Hexi qui était une partie importante de la route de la soie. Accueil par le guide, visite des Tombeaux des Wei et des Jin, un groupe de 1 400 tombes en brique de la dynastie Wei et Jin (A.D. 220 - 420). On y retrouve des fresques peintes qui racontent la vie quotidienne, le système politique et miliaire, la culture, l’économie et la vie de l’époque. Le site est surnommé ‘la plus grande galerie d’art souterraine’. Nuit à l’hôtel.

    Jour 4 : Jiayuguan - Dunhuang (PD/D/S)

    Visite de la Forteresse de la Passe Jiayuguan, se trouvant à l’extrémité ouest de la Grande Muraille, représente un principal passage et le dernier point avant le désert de Gobi. Continuation de visite du Musée, juste à côté du fort pour connaître plus sur l’importance de la Passe. Puis, visite de la Grande Muraille Xuanbi, littéralement ‘la muraille suspendue’. Après le dîner, en route pour Dunhuang, le point de départ des divers itinéraires de la Route de la soie. Étant un centre des caravaniers à la porte de Gobi, Dunhuang profita de la richesse des marchands qui faisaient construire des grottes pour assurer la protection dans le Gobi.

    Jour 5 : Dunhuang (PD/D/S)

    Visite des Grottes Mogao. Les grottes abritent en total 492 cellules et sanctuaires rupestres qui contiennent la plus vaste collection des beaux joyaux de l’art bouddhiste du monde entier. Vous pourriez admirer des peintures murales et des milliers de statues de bouddha peintes de valeur inestimable. Visite du Musée de Dunhuang et de la Pagode du cheval blanc, construite pour commémorer le cheval blanc du moine Kumarajiva, qui a voyagé de Kucha jusqu’à Dunhuang pour transporter des écritures bouddhistes vers 384. Le soir, spectacle son et lumière 'La Route de la Soie'.

    Jour 6 : Dunhuang - Turpan (PD/D/S)

    Le matin, promenade en chameau sur la Dune. Balade au bord du Lac de Croissant de la Lune, une oasis dans le désert de Gobi, la Lac impressionne les voyageurs avec sa forme d’une lune croissante. Départ en train rapide pour Turpan, une autre ville-oasis située à l’est du Xinjiang. Accueil par le guide local, visites de la ville fortifiée de Jiao He, les ruines de la culture de Jushi (A.D. 206 – 220), le premier peuple à venir s’installer dans la région de Turpan. Puis, visite du Minaret du Sultan Imin. Installation à l’hôtel. Spectacle local.

    Jour 7 : Turpan (PD/D/S)

    Visite de la ville fortifiée Gao Chang, un site archéologique de la culture de Jushi et un point d’arrêt important pour les marchands sur la Route de la soie. Découverte du Tombeau Astana, un site funéraire des descendants chinois. Puis, visite des Grottes de Mille Bouddhas, creusées par les moines bouddhistes entre 5e et 10e siècle et sont pleinement décorées de fresques antiques. Vers midi, visite dans un village des Ouïgours, dîner chez l’habitant. Visite du système d’irrigation Karez, composé d’une série de puits qui sont reliés par des canaux d’eau souterrains pour collecter l’eau des montagnes.

    Jour 8 : Turpan - Urumqi (PD/D)

    Le matin, route vers Urumqi, la capitale provinciale de Xinjiang. Arrêt à la centrale éolienne de Dabancheng, appréciation du paysage magnifique de Gobi sans fin. Visite du Musée provincial de Xinjiang. Le musée renferme une vaste collection des oeuvres d’art et des trésors. Puis, visite du Parc Hong Shan (Mont rouge) un beau parc et également un site historique impressionnant. Installation à l’hôtel.

    Jour 9 : Urumqi - Ghulja (PD/D/S)

    Envol vers la ville de Ghulja (Yining). À l’arrivée, visite du village folklorique de Kazanqi. Le village est connu pour sa diversité d’ethnies minoritaires, notamment des Kazakhs, des Mongols, des Han, des Ouzbeks, des Hui, des Ouïgours, des Tadjiks et des Kirghizes. Départ pur Lac Sayram, situé près des Monts Tian, passant par le Pont Guozigou qui offre une vue magnifique. Le Lac Sayram est le plus grand lac alpin de Xinjiang, occupant une superficie de 458 km carrés et d’une altitude de 2 070 m. Arrêt sur le belvédère et vue sur la Vallée des fruits. En chemin de retour, visite de la vielle ville de Hui Yuan. Construit sous la dynastie Qing, Hui Yuan a été le centre politique et militaire du Xinjiang.

    Jour 10 : Ghulja - Tekesi - Ghulja (PD/D/S)

    Départ pour Tekesi. Excursion pour la magnifique prairie de Karajun, une vaste étendue de prairies d'altitude bordée de sommets enneigés, prisée pour les randonnées pédestres et équestres. Rencontre avec des pasteurs, visite de familles nomades. Possibilité de marche à cheval. Puis, visite de la ville de Bagua Tekesi. En 1939, la ville de Bagua a été construite selon la forme du I Ching Bagua, qui est relié par 4 anneaux radiaux et 64 rues et routes. Vingt charrues à bœufs ont été utilisées pour labourer les rudiments de rues de la ville le long des huit rayons de la carte de Bagua. Retour à Ghulja, balade dans le parc Haijing, vue sur la rivière d’Ili.

    Jour 11 : Ghulja - Hotan (PD/D/S)

    Envol du matin pour Hotan via Urumqi. Hotan, une ville-oasis irriguée par la rivière provenant de Kunlun,  est très conne au sud de Xinjiang, de son importance sur la route de la soie depuis plus de 2000 ans, de son rôle dans les échanges culturels et commerciaux entre les peuples de l’Est et ceux de l’Ouest. À l’arrivée, visite du grand marché Bazar et du centre de la fabrication de jade blanc. Après-midi, visite du Musée de tapis et de l’atelier du tissage de la soie dans le village de Jiya, réputé pour une technique de teinture par le nouage

    Jour 12 : Hotan (PD/D/S)

    Le matin, départ pour visiter le Stupa bouddhique de Rawaq, situé sur la rive sud du désert de Taklamakan en Chine. Mesurant 9 m de haut, Rawaq est le plus grand stupa qu’on retrouve sur la partie sud de Route de la soie. Puis, excursion à Yingerlike du Taklamakan. Son nom est traduit par ‘Qui y entre n’en ressort pas’. Le désert du Taklamakan est un désert du sud-ouest du Xinjiang. Il est délimité par les montagnes Kunlun au sud, les montagnes du Pamir à l'ouest, la chaîne du Tian Shan au nord et le désert de Gobi à l'est. En après- midi, visite de l’ancienne cité de Mallikurwatur et ses vestiges culturels. En route,  vous trouverez souvent la plantation des dattes et des peupliers. Les peupliers protègent contre l’érosion et aident à la stabilisation des dunes de sable. Retour à Hotan.

    Jour 13 : Hotan - Makit (PD/D/S)

    Départ pour Makit. En route, visite du centre d’aventure du désert Taklamakan, appréciation du paysage magnifique. La route longe le désert Taklaman, tout en vous livrant des paysages lunaires. Départ pour le village du peuple Dolan, un peuple peu connu, mais fort en culture. La peinture paysanne Daolang est née à la fin du 19e siècle, et s'est développée au début du 20e siècle, a prospéré au nouveau siècle. Ces Daolang qui n'ont jamais quitté l'agriculture depuis des générations ramassent des outils de peinture simples durant la période creuse, décrivent des peintures simples. Le soir, spectacle Muqam, une musique classique folklorique de nationalité ouïgoure. Elle compte 12 ensembles, on l'appelle donc aussi Twelve Muqam. C'est un art de fusion du mode de musique classique arabe Muqam et des chansons indigènes ouïghoures.

    Jour 14 : Makit - Kashgar (PD/D/S)

    En route vers Kashgar, une ville-oasis située au point le plus à l’ouest de la Chine, a été le point de rencontre des routes de la soie du Sud et du Nord pendant 2 000 ans, car c'était un lieu remarquablement situé, après la traversée du désert de Taklamakan à l'Est, et après les hautes montagnes du Pamir lorsqu’on vient de l'Ouest et qu'il fallait échanger les yaks contre des chameaux. À l’arrivée, visite musée de Kashgar. Puis, visite dans la vieille ville de Kashgar. Ayant une histoire de plusieurs siècles, le vieux Kashgar garde son style authentique à nos jours. Visite du quartier en petit chariot et à pied. Visite des habitations Gaotai, de toutes sortes de boutiques et artisanats traditionnels. Installation à l’hôtel.

    Jour 15 : Kashgar (PD/D/S)

    Le matin, découverte de la mosquée Id Kah, la plus grande mosquée de la Chine, construite en 1442. Dès l’aube, l’imam monte sur la tour et appelle les habitants à venir prier. Puis, visite du Mausolée d’Abakh Khoja. Construit au 17e siècle, c'est le lieu le plus sacré du Xinjiang, et l'un des plus beaux exemples d'architecture islamique en Chine. Kashgar est notamment réputée dans la région pour son marché du dimanche, le plus gros marché d'Asie centrale, et où se pressent des commerçants de pays alentour: Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizistan, Pakistan, Afghanistan et Inde. Ensuite, dégustation du thé dans la maison du thé Bainian (cent ans), une place agréable de rassemblement des habitants locaux qui prennent une pause durant la journée. Les gens boivent du thé local, jouent de l’instrument de musique traditionnel et dansent en suivant la mélodie.

    Jour 16 : Kashgar - Lac Karakuli (PD/D/S)

    Toute la journée pour l’excursion au Lac Karakuli (3 800m), situé au Pamir. Les montagnes du Pamir sont une chaîne de montagnes entre l'Asie centrale, l'Asie du Sud et l'Asie de l'Est, à la jonction de l'Himalaya avec le Tian Shan, le Karakoram, le Kunlun et l'Hindu Kush. Ils font partie des plus hautes montagnes du monde. En route, rencontre des nomades des Kyrgyz et des Tadjik, et visite de leurs yourtes. Appréciation du paysage avec la vue sur les deux célèbres Pics de plus de 8000m, le pic Gongar et le pic Mushitagta. Après-midi, balade au bord du Lac Baisha. La beauté du Lac, les animaux sauvages et les monts enneigés vous offrent une image incroyable. Retour à Kashgar en fin de journée. Le soir, souper de la spécialité.

    Jour 17 : Kashgar - Beijing (PD/D/S)

    Après le petit déjeuner, départ au sud de ville pour visite le Musée de l’histoire du district Shule (nom original de Kashgar d’aujourd’hui).  Ce sera une découverte approfondie sur l’histoire de la région  depuis plus de 2000 ans. Ensuite, temps libre dans le vieux quartier de Kashgar à votre guise. Il est aussi une chance de magasinage et de choisir un souvenir. Vers la fin de journée, envol pour Beijing (escale à Urumqi). Arrivée à Beijing au soir, accueil à l’aéroport par le guide, transfert pour s’installer à l’hôtel. Souper à bord.

    Jour 18 : Beijing (PD/D/S)

    Découverte approfondie de la ville de Beijing: visite du temple Tanzhe. Fondé en 307 sous la dynastie des Jin occidentaux (A.D. 265-317), le temple porte alors son nom de temple Jiafu, qui signifie « temple de la bonne chance ». Mais comme il y avait un bassin de dragons derrière le temple et des mûriers dans les montagnes environnantes, les gens l'appellent « Temple Tanzhe ». Le temple a été construit avant la fondation de la ville de Beijing, un dicton dit que « vient d'abord le temple Tanzhe, puis la ville de Pékin ». Puis, visite du temple Jietai, situé à environ 5 kilomètres du temple Tanzhe. Il est célèbre dans le monde pour avoir une plateforme d'ordination à grande échelle dans l'histoire du bouddhisme chinois. Avec le temple Hangzhou Zhaoqing et le temple Quanzhou Kaiyuan, ils sont appelés les trois commandements majeurs de la Chine. Retour à Beijing, souper d’adieu au restaurant local.

    Jour 19 : Beijing - Montréal (PD)

    Temps libre jusqu’au transfert à l’aéroport pour vol de retour. Arrivée à Montréal en après-midi.

    Date de départ :
    Ville de départ :
    Adulte
    Enfant (12ans+) !
    Type de chambre
    * Conditions temporaires COVID-19, politiques d'annulation flexible (dans la barre latérale à droite):


    * Assurance:


    Demande de visa:
    Rabais:

    Passager(s) au total:  , Paiement au total:

    • Vols internationaux et internes, taxes d’aéroport;
    • Hôtels 5*, 4* et 3* mentionnés ou équivalents;
    • Repas selon le code: (PD) - petit déjeuner; (D) - dîner; (S) - souper;
    • Transfert en voiture climatisée, en train;
    • Guide local francophone et frais de visites ;
    • Manutention d’une valise par personne;
    • Spectacles et soupers spéciaux indiqués;
    • Accompagnateur en Chine pour le groupe de 10 passagers ou de plus;
    • Toutes les taxes et frais de FICAV inclus.
     

    FICAV:

    • Le fonds d'indemnisation des clients des agents de voyages - d'un montant de 1 $C par 1000 $C de services de voyage acheté.
    • Remise applicable : à partir du 1er janvier 2019, la protection du fonds sera gratuite jusqu'à nouvel ordre.
    • Les services touristiques payés, mais non reçus, peuvent être remboursés par le Fonds d'indemnisation des clients des agents de voyages. Il est administré par l'Office de la protection du consommateur.
     

     
    • Frais du visa chinois $165 et frais de service $25;
    • Repas et visites autres que ceux mentionnés;
    • Pourboire aux guides, chauffeurs et bagagistes;
    • Assurance de voyage et dépense personnelle;
    • Supplément d’excédent de bagages;

     


    Notes importantes:

    • Voyages Circuit Oriental conseille fortement à tous ses clients de faire le voyage avec l’assurance.
    • Clauses sur la COVID-19 ( extrait )  

    1) Toute personne voyageant en Chine doit être en possession d’un certificat négatif du test de dépistage de COVID-19 pris dans un délais maximal de 72 heures avant l’embarquement ET/OU une preuve de vaccination com- plète (deux doses) contre la COVID-19.
     2) Une assurance médicale d’urgence d’une couverture minimale équivalente au prix du forfait est obligatoire pour chaque voyageur/voyageuse. 

    3) Un test de dépistage rapide peut être exigé à l’aéroport  de votre arrivée en Chine, à votre propre frais. 

    4) Tout voyageur/voyageuse doit respecter les consignes de santé et de sécurité imposées par les autorités et par les fournisseurs de service. 

    5) Dans la situation où vous n’êtes pas capable de satisfaire aux exigences mentionnées ci-dessus, votre réservation sera annulée avec pénalité et frais applicables. 


    Lisez attentivement les Conditions temporaires concernant la COVID-19 pour en savoir plus. 


    Chine – informations pratiques

    A à Z


     

    AÉROPORT
    Les voyageurs arrivent principalement en Chine par Beijing, l’Aéroport international de la capitale (PEK) ou l’Aéroport international de Daxing (PKX) et par Shanghai, l’Aéroport international de Pudong (PVG) ou l’Aéroport international de Hongqiao (SHA). 

     

    ARTISANAT
    On peut trouver quelques centaines d’artisanats traditionnels à travers la Chine.
    Généralement, l'artisanat traditionnel comprend :
    - jade : considéré la plus précieuse des pierres. Les couleurs varient du blanc au vert, les Chinois préfèrent le vert émeraude intense. Le jade authentique est frais au toucher et ne peut se rayer au couteau. Les Chinois portent une petite plaque ronde en jade, appelée bi, qui a une fonction protectrice et symbolise l’harmonie entre le ciel et la terre. 
    - peinture classique : 6 genres de peinture classique se distinguent : le paysage, le portrait, les fleurs et les oiseaux, les pierres et les bambous, les animaux, les palais et édifices. Les ustensiles s’appellent les Quatre trésors, il s’agit d’un pinceau, du bâton d’encre, de la pierre à encre et du papier. Par la nature de ces matériaux, notamment le pinceau ne permet pas au maître au dessin préparatoire, ni de repentir. Une fois terminée, la peinture sera entreposée sous forme d’un rouleau et ne sortira que pour des occasions spéciales. Il faut dérouler lentement, afin de dévoiler le paysage avec élégance. 
    - porcelaine : inventée par les Chinois vers le 7e siècle, les rives du Fleuve Jaune et du Fleuve Yangtsé ont livré des poteries en terre cuite rouges. Sous les Tang, la porcelaine chinoise s’est répandue jusqu’au Moyen-Orient et en Europe. Le céladon avec une teinte verte, le céramique sancai (trois couleurs) avec la combinaison de vert, de jaune et de bleu, finalement le « bleue et blanc » inspirée de la technique arabe sont les formes les plus connue de l’ancienne porcelaine chinoise. C’est à partir du 14e siècle, l’époque des Yuan, que la production se centralise dans la province de Jiangxi, au Jingdezhen.
    - sculpture en pierre : depuis les dynasties Han et Tang, les artisans ont utilisé les différentes couleurs des matériaux en pierre et les ont sculptés en divers chefs-d’œuvre. Les produits sont faits à la main, à partir de marbre, de grès ou de granit. 

     

    BOISSON
    Une chose intéressante à remarquer en Chine est que les habitants boivent toujours des boissons chaudes, peu importe la saison. Il est considéré plus nutritif lorsque consumé chaud que froid. 
    Le thé est sûrement une boisson nationale en Chine (voir le terme THÉ). Au restaurant, il est d’habitude de servir le thé lors d’un repas. 
    La bière froide est aussi une bonne idée de se rafraîchir. Plusieurs marques locales méritent d’être goûtées, autres que le Tsingtao qu’on connaît très bien. 
    Le Baijiu, l’alcool blanc distillé à base de sorgho, de riz gluant, de blé, de millet, de patate douce, ou de mélange des autres aliments, est très populaire surtout parmi les hommes.
    De ce jour, plusieurs vignobles produisent d’excellents vins rouge et blanc. 

     

    BARRAGE
    Le barrage des Trois-Gorges alimente 10% du peuple chinois et a profondément métamorphosé la région centrale de la Chine, avec sa retenue d’une superficie de 1 045 kilomètres carré. Les ressources hydrauliques constituent un important atout dans la gestion énergique en Chine. Autre que de fournir l’électricité, le barrage a permis de soulager la pression sur les infrastructures de prévention des inondations autour des cours moyens et inférieurs du fleuve Yangzi. 
    Une croisière fluviale sur le Yangtsé permet d’apprendre plus sur le grand barrage. 

     

    CHIFFRES
    Comme dans toutes les cultures, les chiffres jouent un rôle important quant à la bénédiction et à la malédiction pour les chinois. 
    En principe, les chiffres et les nombres pairs sont plus adorés que les impairs. Lorsqu’un cadeau est offert, il est souvent un ensemble de deux ou de six. 
    Le chiffre 8 est considéré comme le numéro le plus chanceux de la culture chinoise. Sa prononciation ba est semblable au mot fa qui signifie prospérité et fortune. Les hommes d’affaires aiment beaucoup le 8, pour sa signifiance. Les numéros de téléphone contenant le chiffre 8, les résidences au huitième étage sont très populaire partout en Chine. 
    Le chiffre 6 prononcé liu se traduit littéralement comme « tout en douceur », les gens le préfèrent lorsqu’ils souhaitent un évènement puisse se faire tout en douceur. 
    Le chiffre 9 représente la longévité et l’éternité. Dans la Cité Interdite, il y a 9 999 chambres. Il est aussi usage pour les amoureux de fêter la Saint-Valentine en offrant 99 roses. 
    Les chiffres malchanceux sont le 4 et ses combinaisons, telles que 14, 44, etc. La prononciation de 4 ressemble au mot mort en chinois si. Les gens évitent le 4 dans les numéros de téléphones, le nombre d’étage, aussi les dates importantes des cérémonies. 
    Avec l’essor de l’internet, les jeunes ont inventé plusieurs nouvelles combinaisons de chiffre qui influent la vie quotidienne des chionis. Par exemple, la prononciation de 520 ressemble à «je t’aime », pour cela le 20 mai est devenu un Saint-Valentin chinois. 

     

    CLIMAT
    Généralement, le printemps et l’automne sont considérés comme le meilleur moment pour visiter la Chine, bien que du mars au novembre sont des mois agréables. 
    La Chine enjambe la latitude entre Edmonton (Alberta) et Miami (Floride), si on compare approximativement avec celle de l’Amérique du Nord.

     

    DÉCALAGE
    + 12 heures en été et au printemps par rapport au Québec
    + 13 heures en hiver et en automne par rapport au Québec

     

    ÉLECTRICITÉ
    Le voltage en Chine est 220V.  Il faut également prévoir un adaptateur universel.

     

    FESTIVAL
    Jours fériés:
    -1er janvier : Jour de l’An
    -1er mai : Fête du Travail
    -1er octobre : Fête nationale
    La majorité des salaries prennent des vacances de 7 jours au début mai et début octobre. 
     Fêtes traditionnelles :
    1er du premier mois lunaire : Nouvel an chinois, aussi appelé la Fête du Printemps 
    15e du premier mois lunaire : Fête des lanternes, la journée met fin aux festivités. La tradition est de manger des boulettes de pâte de riz, qui signifie l’harmonie et l’entièreté familiale. 
    5e avril (ou 4 avril): Qingming, journée consacrée à l’entretien des tombes familiales, et au culte des ancêtres 
    5e du 5e mois lunaire : Festival aux bateaux-dragons
    15e du 8e mois lunaire : Festival de la mi-automne

     

    Pour plus d'informations pratiques A à Z, cliquez ici.
     

    Note importante: Les informations contenues dans cette page ne sont valides que pour le moment de la publication et sont sujets aux modifications en tout temps. En consultant ce Site Web, vous acceptez nos Conditions d’Utilisation et reconnaissez que l’utilisation des ces informations est à vos propres risques. Voyages Circuit Oriental ne sera pas tenu responsable pour tout dommage relative à votre utilisation de ce Site ou du contenu.

    Note importante : La pertinence de ces informations varie selon le type de voyage.

    • Beijing
      Ritan Hôtel (4*) ou équivalent - 1 nuit;
    • Jiayuguan
      Plaza Holiday Inn  (4*) ou équivalent - 1 nuit;
    • Dunhuang  
      Silk Road Hôtel (4*) ou équivalent - 2 nuits;
    • Turpan 
      Huo Zhou Hôtel  (4*) ou équivalent - 2 nuits;
    • Urumqi
      Universal Hôtel (4*) ou équivalent - 1 nuit;
    • Ghulja 
      Ili River Hôtel (4*) ou équivalent - 2 nuits;
    • Hotan
      Westlake International Hôtel (4*) ou équivalent - 2 nuits;
    • Makit
      Daolang Hôtel (3*) ou équivalent - 1 nuit;
    • Kashgar
      Radisson Blu (5*) ou équivalent - 3 nuits;
    • Beijing
      Ritan Hôtel (4*) ou équivalent - 2 nuits;

     

    Xinjiang : ses couleurs, ses mystères et ses légendes

    Nous avons beau et bien entendu parler de la Route de la soie et de sa gloire qui s’étend sur deux mille ans d’histoire. Le mot magique nous fait penser aux chameaux, aux caravanes, aux missionnaires et aux oasis, etc., mais savez-vous qu’à part l’immense désert, la province de Xinjiang en a beaucoup plus à vous offrir? Lire la suite...

     





    Désert, plaine, glacier, oasis : Kashgar

    La ville oasis de Kashgar se trouve dans la Région du Xinjiang, à l’ouest du désert du Takla-Makan et au pied du mont Tian Shan, une chaîne de glaciers imposants. Pour plus de 2 000 ans, Kashgar a été un point d’importance stratégique des Empires du Milieu… Lire la suite