Recherche nos bloques

Abonnement
* Prénom et nom

* Courriel


* Confirmez courriel

Soumettre
Merci de votre abonnement

Guizhou : province où les chants nourrissent l’âme


 

Dans ce numéro d’infolettre, Voyages Circuit Oriental vous embarque dans une aventure en Chine méridionale des minorités, à la province de Guizhou. Il s’agit d’une province montagneuse, située à l’extrémité est du plateau Yungui, Guizhou était considéré comme l’une des régions les plus défavorisées de la Chine. On compte environ 37% de groupes minoritaires parmi sa population, dont les plus importants sont les peuples Miao, Bouyei, Dong et Tujia, qui ont chacun des dialectes distinctes du mandarin. Enclavé par des montagnes et parsemé de beaux lacs, Guizhou vous invite à découvrir son unique architecture, son peuple accueillant et sympathique, sa cuisine aigre-piquante, et son mode de vie parfaitement serein.



 

Guiyang




Commençons par la capitale de la province : Guiyang, située à 332 km au sud de Chongqing. Son aéroport accueille des voyageurs des tous les coins de la Chine, mais aussi ceux venant des pays voisins de la Sud-Est de l’Asie, du Canada et des autres pays du monde. Pour les visiteurs qui prennent le train, quatre lignes de TGV relient Guiyang vers Chengdu, Chongqing, Guangzhou, Kunming (Yunnan) et Changsha (Hunan).

 

Son paysage urbain est représenté par un panorama de gratte-ciel et des maisons qui ont gardé leur saveur originale de la dynastie Ming (1368 – 1644).

 

À la tombée de la nuit, la ville s’illumine de milliers de lanternes aux couleurs rouges et dorées, qui rendent aussi le reflet de la rivière Nanming particulièrement brillante. Non seulement Guiyang est populaire pour son côté historique bien préservé, mais il ne cesse pas de s’épanouir à une vitesse impressionnante. On y retrouve l’une des plus magnifiques librairies de la Chine et même du monde : Zhongshuge. La conception de cette librairie a été inspirée par le relief karstique unique de la province de Guizhou, s’harmonisant avec les rivières et les totems des groupes ethniques minoritaires, avec des livres suspendus au plafond pour imiter les stalactites des grottes.



 

Zhaoxing




Notre deuxième arrêt du voyage se trouve au village de Zhaoxing, à 300km de Guiyang et à 188km au nord de Guilin. Le village compte environ 1 100 familles avec plus de 6 000 d’habitants locaux (2016), dont la majorité fait parti du groupe minoritaire Dong. Selon les racontes orales, les ancêtres ont construit le village de Zhaoxing durant la dynastie Song du Sud, en 1160. 

 

Des tours du tambour se dressent majestueusement au cœur du village, d’une architecture unique qu’on ne trouve nulle part ailleurs en Chine. En tant que symbole du peuple Dong, les tours du tambour incarnent leurs impressionnantes compétences de construction, sans clou ni rivet. Dans le passé, lorsque les ennemis s’approchaient, les villageois se rassemblaient avec leurs armes à la tour pour attendre l’ordre du chef. On y retrouve cinq tours du tambour qui sont le symbole culturel des cinq grands clans, ces tours représentent séparément la gentillesse, la politesse, la sagesse, la droiture et la solvabilité. Lors des festivals et la période de récoltes, les habitants locaux se rassemblent sous les pavillons de la tour pour danser et chanter. 

 

En parlant du peuple Dong, il est impossible d’oublier leur chant qui nourrit l’âme, selon un dicton répandu dans la province de Guizhou. Les chansons reflètent leur tradition de transmission de culture et d’histoire. Inscrit sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le Grand chant de groupe ethnique Dong est à admirer absolument lors du voyage. Souvent livré autour de la tour du tambour et sans accompagnement instrumental, le Grand chant de Dong se transmet de génération en génération.



 

Kaili



Continuons vers la ville-district de Kaili, où sont installés le peuple Miao, qui est réputé pour son façonnage de l’argent, servant aux parures des femmes. Nous faisons connaissance de cette brillante culture au village Langde des Miao, abritant environ une centaine de foyers qui se connaissent tous entre eux. Les villageois portent toujours leur habit traditionnel et ce qui donne naissance à une forte atmosphère ethnique, à la fois ancienne et mystérieuse. Contrairement à nos croyances populaires sur les sociétés isolées et traditionnelles, les Miaos n’ont aucune structure hiérarchique. Les hommes portent tous des vêtements en coton noir et les femmes portent tous des robes semblables.


 
 

Quant à leurs maisons, le peuple Miao habite dans les Diaojiaolou (littéralement maison aux pieds suspendus), qui sont des bâtiments en bois construits sur pilotis. Comme les Miao vivent au pied des montagnes, leur maisons sont principalement tenues par des poteaux en bois, sur une pente de colline. Les premiers habitants de la région avaient longtemps souffert des animaux sauvages et des insectes. Ils ont d’abord pensé à mettre le feu pour chasser ces animaux, mais cela ne s’avérait pas efficace pour les serpents et les scorpions. Ce fut ainsi que les premières maisons Diaojiaolou se sont apparues. Une autre raison de Diaojiaolou est la forte humidité qui causait des problèmes de santé aux habitants et des enjeux d’entreposage des produits agricoles.

 


 

Zhenyuan



Notre aventure s’achève à Zhenyuan, un district administratif de la province de Guizhou qui est enclavé dans une vallée à 2 000 m d’altitude. Zhenyuan est une ville historique importante en raison de sa situation géographique. Traversée par la rivière Wuyang, la ville de Zhenyuan était autrefois une base militaire importante sur la route postale Hunan-Guizhou, et aussi un hub d’échange entre le transport terrestre et fluvial. Cet ancien poste de garnison apporte aux voyageurs une charme irrésistible avec une atmosphère sereine et paisible.

Le plus fascinant de Zhenyuan est sa construction sur la paroi de la falaise, avec des maisons accrochées aux rochers. Serpentant la rivière Wuyang et se dressant la montagne Shibing, Zhenyuan vous présente une idéale incarnation du Yin et du Yang.



 

Le périple se continue vers la province de Hunan pour les grandioses piliers de Zhangjiajie et la dynamique ville de Changsha. Venez participer à notre webinaire sur le Guizhou et Zhangjiajie, le 19 octobre, à 14h!





Cliquer pour lire plus d"articles

 


Produit apparentée