Recherche nos bloques

Abonnement
* Prénom et nom

* Courriel


* Confirmez courriel

Soumettre
Merci de votre abonnement

Népal – le Royaume des dieux


De quoi résonne-t-il le mot ‘Népal’ pour vous? Est-ce bien l’imposante chaîne de l’Himalaya ou le fameux hippie trail parcouru par la génération « béat » dont le point d’arrivée se trouvait au Freak Street à la place de Durbar de Katmandou? C’est seulement en s’embarquant à un voyage à ce pays énigmatique, que l’un découvrira pour de vrai la multiplicité du Népal, qui encapsule les magnifiques montagnes enneigées figées dans le temps, les forêts primitives les plus denses d’Asie du Sud, l’un des plus vastes éventails des temples hindous et bouddhistes. Cette terre ancienne et splendide a nourri la brillante civilisation himalayenne du Népal, dont nous vous invitons à découvrir avec ce numéro d’infolettre. Rendez-vous à Katmandu, capitale du pays et cœur spirituel, pour le temple sacré de Pashupatinat, classé site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. 
 




 

Vallée de Katmandou


Un ensemble de 7 monuments et constructions forme l’essence de la Vallée de Katmandou, tout en reflétant un niveau avancé des réalisations artistiques et religieuses. Avec une superficie d’environ 600 kilomètres carrés, la Vallée comprend les places Durbar de Katmandou, de la cité Patan et de Bhaktapur. Avant l’unification du pays en 1768, le Népal était formé par de nombreux petits royaumes.

Ces places désignent les carrefours centraux des anciennes villes royales du Népal et se composent, à leur tour, des temples, des sanctuaires et d’autres représentations spirituelles. Ensuite, nous retrouvons les stupas bouddhistes de Swayambhu et de Bodnath, dont l’un est le plus ancien et l’autre le plus grand de tout le pays. Le temple hindouiste de Changu Narayan caché derrière une épaisse forêt de Magnolia champaca donnant des fleurs jaunes et blanches, est dédié au dieu Vishnou, faisant partie de la trinité hindoue. Finalement, les habitants vénèrent, au temple de Pashupatinat, la divinité destructrice de Shiva sous la représentation de Pashupati, « Maître des âmes ».





 

Temple Pashupatinat

Situé sur les berges de la rivière sacrée de Bagmati, Pashupatinat est le temple hindou le plus vénéré de tout le pays. La légende dit que Shiva, qui fut ennuyé de ses tâches, se transforma en antilope pour se cacher dans la forêt. Afin de ramener Shiva, Vishnou lui saisissait par sa corne, alors qu’une section de la corne tomba sur Terre et devint un linga, statue symbolique de Shiva. Le temple était donc construit sur ce site comme un lieu de culte et avec la protection du puissant Shiva, il a été l’un des rares temples épargnés par le grand séisme de 2015.


 

Si vous aviez déjà été à Varanasi, l’utilisation de Pashupatinat comme un lieu de crémation ne doit pas être nouvelle. Selon la tradition, plus la personne est riche et importante, plus elle sera brûlée proche du temple principal. Tandis que les petits sanctuaires aux alentours, servent de nos jours comme abris à des sâdhu, hommes qui ont renoncé à la société pour se libérer du monde extérieur et matérialiste.

 


 

Aarati au temple Pashupatinat


 

Lors de votre voyage, nous vous invitons à assister à l’un des rituels les plus fascinants durant lequel des prières sont chantées pour le bien de toute l’humanité, peu importe la croyance.

Tous les soirs, à 18h00 pile, commence l’Aarati, au bord de la rivière Bagmati qui sépare le temple Pashupatinat en deux. Les prêtres prennent des lampes à l’huile et tracent des cercles dans l’air, afin de les offrir aux divinités. Vous serez invités à chanter des bhajans, chansons dévotionnelles avec les fidèles. Cette cérémonie est considérée comme la plus haute forme de prière dans l’hindouisme, car elle permet à chacun d’en faire partie et crée un monde où unissent les fidèles et les divinités.

Ensuite, vous aurez l’occasion d’admirer la danse de « Tandav », une danse divine exécutée par le Seigneur Shiva.


Les croyants sont convaincus de la présence de Dieu dans chaque âme vivante et accordent de l’importance pour tous, plutôt qu’au bien d’une seule existence. Pour cela, la fin de la cérémonie d’Aarati est marquée par des salutations envers le bien-être de chaque esprit vivant et des remerciements à Dieu.



 

Pour connaître plus sur le voyage au Népal, visitez notre site web et consulter nos forfaits! Et restez branchés en vous abandonnant à notre infolettre!

 




Cliquer pour lire plus d"articles


Produit apparentée